Le Dimensionnement des Chaussées - La Durabilité de nos Routes pour l'Emergence en 2020

Nouvelle Approche Scientifique des Experts à Yamoussoukro

Des experts, professionnels du génie civil se sont réunis à Yamoussoukro du 31 mars au 1er avril 2015, sous la présidence du Ministre des Infrastructures Economiques, représenté par son Directeur de Cabinet, pour réfléchir sur la problématique du dimensionnement des chaussées. Initié par le BNETD, l’organisation de ce séminaire scientifique s’est faite avec l’AGEROUTE, le LBTP, le FER avec l’appui de l’Agence Française de Développement (AFD).

En effet, ce séminaire a permis la mobilisation de près de trois cents participants, acteurs dans le domaine du génie civil, dont des responsables des administrations des routes, des chefs d’entreprises, des experts des infrastructures routières, des chercheurs des organismes de et des universités et grandes écoles, et des étudiants, venant principalement de la Belgique, du Portugal, du Maroc, du Ghana, du Bénin, du Cameroun, de la Guinée, du Niger, du Burkina Faso, du Togo, du Mali et de la Côte d’Ivoire.

Les travaux du séminaire ont été organisés en ateliers ouverts et interactifs, et ont traités des questions transversales notamment la durabilité des routes en Afrique, et thématiques : « Approche rationnelle du dimensionnement des chaussées (approche française) », Sols et terrassements: dispositifs d’imperméabilisation et de drainage, matériaux de chaussées, auscultations, essais et renforcement des chaussées.

Les discussions et débats dans les ateliers et en séances plénières, ont débouché sur des analyses partagées et des enseignements, et des pistes de solutions pour une adaptation des paramètres de dimensionnement aux conditions naturelles des pays africains tropicaux et désertiques, et des recommandations.

Ainsi, ce séminaire visait à résoudre la question de la précarité des chaussées en Afrique et spécifiquement en Côte d’Ivoire.



Dans la même catégorie

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB