L'AGEROUTE fait son bilan

Le directeur général de l’agence de gestion des routes (AGEROUTE), Bouaké Fofana a annoncé, mardi 15 mars 2016 lors de son déjeuner de presse, qu’un programme de voiries est en préparation pour les districts d’Abidjan et de Yamoussoukro. Faisant le bilan de ses activités, le directeur général de l’AGEROUTE a signifié que ce programme touche tous les quartiers du district d’Abidjan et de Yamoussoukro mais également toutes les capitales régionales. « Nous nous concentrons sur les voies structurantes et les voies de dessertes à l’intérieur des quartiers viennent en seconde priorité », a commenté M. Bouaké Fofana expliquant que la plupart des routes en Côte d’Ivoire ont dépassé leur durée de vie.

Au regard des besoins énormes, a souligné M. Bouaké, il est fait un traitement locale des dégradations constatées. La réhabilitation du réseau routier a coûté 130 milliards de FCFA en 2014-2015.

Le mauvais état des routes engendre une perte de près de 1000 milliards de francs CFA par année à l’économie nationale, a-t-il aussi révélé, citant une étude du ministère ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural.

« On estime aujourd’hui en Côte d’Ivoire qu’on perd presque de 1000 milliards de francs CFA du fait du mauvais état des routes », a indiqué le directeur général de l’AGEROUTE. Il a soutenu que le réseau routier a un impact important sur l’économie pour le développement de l’agriculture et de son expansion surtout pour un pays dont l’économie d’une part repose sur l’agriculture.

Le directeur général a souligné que le bon fonctionnement du réseau routier a un impact direct sur les populations. La Côte d’Ivoire dispose d’un réseau routier de 82.000 kilomètres dont 6500 kilomètres de routes bitumées.

 



Dans la même catégorie

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB