• Accueil
  • Actualités
  • News
  • Premier coup de pioche à Yamoussoukro pour le prolongement de l'autoroute du Nord à 93 Milliards

Premier coup de pioche à Yamoussoukro pour le prolongement de l'autoroute du Nord à 93 Milliards

Les travaux de construction du prolongement de l’autoroute du Nord, Yamoussoukro-Bouaké, section Yamoussoukro-Tiébissou ont été officiellement lancés par le Premier Ministre Amadou GON COULIBALY, mercredi 29 mars 2017 à Yamoussoukro. Mais le démarrage effectif du projet est prévu le 1er mai prochain. 

Ce projet autoroutier en 2x2 voies avec un terre plein central de 12m, sera réalisé sur une distance de 37 km, dans un délai de 2 ans.  Il sera construit par le groupement Sintram/Houar pour 68 milliards de F CFA.  

«En plus des emplois permanents et occasionnels qui seront créés dans les régions, le lancement de ces travaux renforce la position de pôle régional de croissance, dévolu à notre capitale politique», a déclaré le Premier ministre. 

En ce sens que, le nouveau tronçon «devra être capable de soutenir le développement des zones rurales environnantes, en y améliorant, notamment, la compétitivité de l’agriculture et des services de transport», a-t-il expliqué. 

En temps qu’«épine dorsale du réseau routier du pays et un véritable outil de développement sous-régional et régional», cette voie doit, selon le Ministre des Infrastructures Economiques, Amédée KOUAKOU KOFFI, «imprimer une marque de confiance». C’est pourquoi, il a encore engagé toutes les parties prenantes au projet à des travaux de qualité. 

«Des sanctions lourdes seront prises à l’encontre des acteurs de la chaîne de réalisation des travaux qui failliront à leur devoir», a-t-il fait savoir. Car, «notre pays qui souffre  de la dégradation précoce des infrastructures routières, entend désormais se prémunir contre ce fléau (…)». 



Dans la même catégorie

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB