Le Ministre Ghanéen des Routes et des Autoroutes reçu par L'AGEROUTE

Présent à Abidjan dans le cadre de la réunion des ministres en charges des infrastructures routières et des transports des Etats de la zone UEMOA, le Ministre des Routes et des Autoroutes, M. Kwasi Amoako-Atta et sa délégation, ont été reçu le vendredi 29 septembre 2017, dans les locaux de l’Agence de gestion des routes (AGEROUTE).

Après les mots de bienvenue de M. Pierre DIMBA, le Directeur Général de l'AGEROUTE, l'hôte a exprimé sa joie d'être en Côte d'Ivoire et à l'AGEROUTE. Le Ministre Ghanéen a fait part de sa vision de développement de l'Afrique et pour cela souhaité la nécessité d'une coopération des compétences et des expériences entre les deux pays frères.

Dans le même contexte, M. Kwasi Amoako-Atta a eu droit à la présentation des avancées du Projet de facilitation du commerce et du transport sur le corridor Abidjan-Lagos (PFTCAL), ...Le projet qui vise une amélioration de la circulation des personnes et des biens d’Abidjan à la ville portuaire nigériane de Lagos transite par le Ghana, le Togo et le Bénin. Ce couloir qui capte plus de 75% du transit de marchandises en Afrique de l’Ouest doit se matérialiser par une autoroute de 2X3 voies sur plus de 1 000 km.

Selon les principaux indicateurs d’exécution, les travaux de gare de fret de Vridi et de ses voies d’accès sont achevés à 100%. La construction de la route Aboisso-Noé est quant à elle, réalisée à 65,98%.

Les autres composante sont la réhabilitation et l’élargissement du pont de Noé, l’aménagement des aires de transit à Aboisso et à Noé, la rénovation de la section routière Bassam-Aboisso et l’aménagement de la section de voie entre Noé et Elubo... 

La réalisation du PFTCAL bénéficie du soutien financier de la CEDEAO et de la Banque Africaine de Développement.

 

 



Dans la même catégorie

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB