• Accueil
  • Actualités
  • News
  • Elargissement du boulevard de Marseille: Le Premier Ministre, AMADOU GON COULIBALY lance officiellement les travaux

Elargissement du boulevard de Marseille: Le Premier Ministre, AMADOU GON COULIBALY lance officiellement les travaux

Les travaux de réhabilitation et d’élargissement du Boulevard de Marseille en 2x2 voies et de certaines de ses voies connexes ont été lancés vendredi 27 octobre 2017, par le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly.

Le projet «s’exécutera» en 2 phases, a précisé le Ministre des Infrastructures Economiques, Amédée Kouakou Koffi.

La première prend en compte l’élargissement de la section du boulevard, entre le pont Houphouët-Boigny et le carrefour de la Nouvelle Pergola, en passant par le CHU de Treichville, le carrefour de la rue du Canal; puis, de l’aménagement et du renforcement à partir du carrefour de la Nouvelle Pergola jusqu’au boulevard Valery Giscard d’Estaing (VGE) et de l’élargissement des rues Thomas Edison et Pierre Marie Curie, a expliqué le ministre.

La phase 2 quant à elle, consistera à prolonger les aménagements, depuis le carrefour de la Nouvelle Pergola jusqu’au carrefour Akwaba.

Justifiant la mise en œuvre d’un tel projet, il a fait savoir que «le niveau de service offert par cette voie est en total déphasage avec sa position stratégique».

Pis, «l’état de dégradation avancée de sa chaussée, ajouté à son étroitesse, ne lui permettent plus d’écouler le trafic, sans cesse croissant, dans les conditions satisfaisantes», a-t-il terminé.

De son côté, le chef du gouvernement a dans son allocution, annoncé le lancement d’autres chantiers. Car, comme le boulevard de Marseille, ces routes étant «les principales voies de liaison entre le Sud et le Nord d’Abidjan», elles ont également besoin d’être entretenues.

Il s’agit des travaux de renforcement du VGE, de l’aménagement du boulevard de Vridi et de son prolongement avec le boulevard du port.

L’ensemble de tous ces projets «simultanés» au Sud de la capitale économique ivoirienne vont «nécessairement» avoir un impact sur la fluidité et sur les activités économiques de tout le District d'Abidjan.

Dès lors, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a recommandé aux structures techniques, le Ministère des Infrastructures Economiques en tête, «d’adopter dans les meilleurs délais », un plan de circulation par rapport à ces différents projets en vue «d’atténuer» les désagréments.

Il en appelle «au professionnalisme» des intervenants afin de «relever le défi de la qualité» et le «respect des délais».

Les travaux sur le boulevard de Marseille (sur 13 km) se dérouleront en 18 mois. Ils sont cofinancés par l'Etat de Côte d'Ivoire et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), à plus de 50 milliards de F CFA TTC 

La participation de l’Etat ivoirien à hauteur de 16,5 milliards de FCFA, bénéficie d’un prêt de 32 milliards de la BOAD.

Le représentant résident de l’institution financière, Oumar Tembely, a pour sa part, relevé que de ce fait, les actions de la Boad envers la Côte d’Ivoire se chiffrent à 838 milliards, au 30 septembre 2017, soit 18% des engagements de la banque dans la zone UEMOA.

«Ce qui fait de la Côte d’Ivoire, le 1er pays bénéficiaire des financements de la Boad», a-t-il conclu. 


Dans la même catégorie

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB