Notre profession de foi

Première puissance économique de l'UEMOA, la Côte d'Ivoire veut se doter d'un réseau routier à la hauteur non seulement de son rang, mais aussi de son ambition de devenir un pays développé à part entière. Et, dans ce contexte, l'Agence de Gestion des Routes (AGEROUTE), dont vous visitez ou consultez le site en ce moment, précurseur de la maîtrise d'ouvrage déléguée en Côte d'Ivoire, est l'institution essentielle à travers laquelle ce pays atteindra, à n'en point douter, ses objectifs dans le secteur routier. Mieux, il s'inscrit pleinement dans la vision du Président de la République SEM Alassane Ouattara qui veut faire de la Côte d'Ivoire un pays émergent à l'horizon 2020.

C'est la raison pour laquelle, en ma qualité de Directeur Général de l'AGEROUTE, je mets un point d'honneur à hisser cette entreprise au rang des standards internationaux en terme de gouvernance. Nous avons constamment à cœur de redoubler d'ardeur dans l'accomplissement de notre mission d'intérêt public tout en offrant un niveau de service de qualité sur un réseau de plus en plus important. Nous agissons avec bonheur sous l’impulsion de notre tutelle technique, le Ministère des Infrastructures Economiques et avec le soutien du Gouvernement et de tous nos partenaires techniques et financiers qu'il nous plait ici de remercier. Convaincus que notre épanouissement économique passera par le développement de nos infrastructures routières, nous appelons les usagers à un changement de comportement indispensable à la préservation et à l'entretien de notre patrimoine.

Nous avons foi, avec notamment la capacité de mobilisation de ressources du Fonds d'Entretien Routier, que tous les travaux en finition, en cours et à venir vont redonner au réseau routier ivoirien, son prestige d'antan, et changer le visage de notre pays. Citons à titre d'exemple :

  • le pont Henri Konan Bédié et l'échangeur Valery Giscard d’Estaing qui ont été inaugurés le 16 décembre 2014, à Abidjan
  • la livraison et la mise en service l’échangeur de la riviera 2, à Abidjan
  • la mise en service de l’autoroute Abidjan-Bassam, au Sud
  • le pont de Jacqueville qui a été inauguré le 21 mars 2015, au Sud
  • le pont de Bouaflé qui a été inauguré le 15 janvier 2015, au centre-Ouest
  • la route Boundiali-Tengrela-Frontière du Mali qui a été inauguré le 08 décembre 2016, au Nord-Ouest
  • le bitumage de la route Bouna-Doropo-Frontière du Burkina Faso, au Nord-Est
  • la route Adzopé-Agnibilekro, à l'Est
  • l'autoroute du Nord (section Singrobo-Yamoussoukro) qui a été inaugurée le 11 décembre 2013, au Centre
  • le prolongement de l’autoroute du Nord vers Bouaké, au Centre
  • le bitumage de la route Boundiali-Odiénné, au Nord-Ouest
  • le bitumage de la route Tiébissou-Didiévi, au Centre
  • les travaux d’entretien sur l’ensemble du réseau routier national,
  • le poste de pesage à basse vitesse d’Allokoi sur l’autoroute du Nord qui a été inauguré le 18 novembre 2014
  • Etc.
Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB