ELARGISSEMENT ET DE RENFORCEMENT DU BOULEVARD DE MARSEILLE A ABIDJAN

AVIS A MANIFESTATION D’INTERÊT POUR LA SELECTION D’UN CONSULTANT EN VUE DU SUIVI ET CONTRÔLE DES TRAVAUX.

Le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire a sollicité et obtenu un prêt auprès de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) pour financer les travaux d’élargissement et de renforcement du boulevard de Marseille à Abidjan, et a l’intention d’utiliser une partie de ces fonds pour effectuer des paiements au titre du marché objet du présent avis à manifestation d’intérêt.

Le présent avis à manifestation d’intérêt a pour objectif d’établir une liste restreinte de Consultants en vue de la consultation restreinte pour le suivi et contrôle des travaux d’élargissement et de renforcement du boulevard de Marseille à Abidjan.

Les travaux projetés portent sur le lot 1 (aménagement et renforcement du boulevard de Marseille sur une longueur totale de 10,2 Km). Il s’agit des travaux suivants : i) l’élargissement de la voie entre le pont FHB et le carrefour CHU  de Treichville sur une longueur de 2,5 km ; ii) l’élargissement de la voie entre le carrefour CHU de Treichville et le carrefour du boulevard du canal  sur une longueur de 1,4 km ; iii) l’élargissement de la route principale entre le carrefour boulevard du canal et le carrefour Pergola sur une longueur de 1,2 km ; iv) le renforcement de la route existante jusqu’au boulevard VGE sur une longueur de 2,7 km ; v) l’élargissement de la rue Thomas Edison sur une longueur de 1,2 km ; vi) l’élargissement de la rue Pierre et Marie Curie sur une longueur de 1,2 km.

 

Il s’agira de réaliser des terrassements pour l’élargissement des voies, suivi de l’exécution du corps de  chaussée et du revêtement en béton bitumineux sur des largeurs de plateforme de 17 m à 24,6 m  sur les tronçons du boulevard de Marseille. Ces aménagements intègreront également les terrassements pour la réalisation de carrefours et de bandes cyclables, des trottoirs pour piétons et un terre-plein central sur l’axe neuf. Pour les rues Pierre et Marie Curie, et Thomas Edison, les terrassements seront réalisés pour obtenir une plateforme de 17 m.

 

La structure de chaussée comprendra pour le boulevard de Marseille une couche de forme de 30 cm de sable argileux, une couche de fondation de 30 cm de sable amélioré à 4% de ciment, une couche de base de 10 cm de Grave Non Traité (GNT), une couche de liaison de 12 cm de grave bitume et une couche de revêtement en béton bitumineux de 6 cm d’épaisseur. Les corps de chaussée des rues Pierre et Marie Curie, et Thomas Edison seront constitués d’une couche de fondation de 20 cm en sable argileux amélioré au ciment à 4%, d’une couche de base en grave concassée de 10 cm et un revêtement en béton bitumineux de 6 cm.

Les accotements et la piste cyclable recevront un béton bitumineux de 3 cm d’épaisseur et les trottoirs seront traités en pavé autobloquant de 8 cm d’épaisseur.

 


Document disponible

Télécharger le fichier ami-controle-le-travaux-elargissement-et-renforcement-bld-de-marseilleboad.pdf

Dans la même catégorie

  • Construction des ponts...

    Avis à manifestation d'intérêt Pour la selection d'un consultant en vue de la réalisation de l'é...
  • Appel à manifestation ...

    Projet de construction de routes centre-ouest en Côte d'Ivoire, secteur infrastructures des trans...
  • Programme d'aménagemen...

    Avis à manifestation d'intérêt (Services de Consultants) Le Gouvernement de la République de Côt...
Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB