Projet de construction de routes du centre-ouest en Côte d'Ivoire

Avis général de passation des marchés

Accords de prêts N° 2IVC-0045 et 2IVC-0046

Le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire a obtenu un montant de 83 500 000 euros de la Banque Islamique de Développement sous forme de financement istisna’a (accord n°2IVC-0045) et de service Ijarah (accord N°2IVC-0046) pour financer le projet de construction de routes du centre-ouest en Côte d’Ivoire.

Ce projet vise les objectifs principaux suivants : soutenir la relance économique de la Côte d’Ivoire en améliorant les conditions de circulation dans la ville d’Abidjan et améliorer les conditions de vies des populations.

Les intitulés et les descriptions de la composante sont détaillés en pièces jointes(pdf).

L’Emprunteur a sollicité et obtenu de la Banque l’approbation d’actions anticipées en vue de l’acquisition des travaux et de services de consultants pour l’acquisition (a) des travaux ci-après : (i) Pont Youpougon – Plateau (5ème Pont), (ii) autoroute de sortie Est, (iii) autoroute de sortie Ouest, (iv) autoroute périphérique (Y4), (v) échangeur de l’école de police ; (vi) échangeur d’ORCA ; (vii) échangeur de la palmeraie ; (viii) réhabilitation des feux tricolores de 90 carrefours ; et (b) des services relatifs au contrôle et surveillance de ces travaux.

L’acquisition des biens, travaux et services nécessaires à l’exécution du projet se fera conformément à la politique de passation des marchés des opérations financées par le Groupe de la Banque, approuvée par le Conseil d’Administration le 14 octobre 2015 et entrée en vigueur le 1er janvier 2016. Les avis relatifs aux différents marchés à passer par appels d’offres internationaux et les services de consultants qui doivent être passés conformément aux procédures et méthodes d’acquisitions de la Banque Africaine de Développement seront publiés, dès leur communication, dans l’UNDB ONLINE, sur le site web de la Banque, dans les journaux locaux et au niveau des portails de l’AGEROUTE et des marchés publics de Côte d’Ivoire. Les dossiers d’appels d’offres et les avis à manifestations d’intérêt devraient être disponibles à partir du mois de septembre 2016.

Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires et devraient confirmer leur intention, aux adresses ci-dessous.

Informations supplémentaires


Financement: Banque Islamique de Développement


Etat d'avancement:

Monsieur le Directeur Général de l’AGEROUTE Bouaké Fofana

AGEROUTE

Avenue Terrasons de Fougères au Plateau, Immeuble AGEROUTE , 3ème étage, 08 BP 2604 Abidjan Côte d’Ivoire

Numéro de téléphone : (225) 20 25 10 00 / 20 25 14 82

Fax: (225) 20 25 10 23

Site web : www.ageroute.ci

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser./ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser./ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Document disponible

Télécharger le fichier Avis Géneral de Passation des Marchés centre-ouest

Dans la même catégorie

  • Programme d'aménagemen...

    Avis général de passation des marchés multinational COTE D’IVOIRE/GUINEE/LIBERIA Les Républiques...
  • Projet de transport ur...

    Avis général de passation des marchés La République de Côte d’Ivoire a sollicité du Fonds africa...
Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB