Elargissement du Boulevard de Marseille

Les communes de Treichville; Marcory, Koumassi, Port-Bouët, sont des zones économiques très stratégiques pour la capitale économique de la Côte d'Ivoire et sont traversées par un seul grand boulevard qu'est le Valéry Giscard d'Estaing appelé communément "VGE" qui offre 3 voies de part et d'autre. Cependant, relier ces communes entre elles au heures de pointe, est un véritable parcourt de combattant à cause des congestions malgré le boulevard VGE secondé parallèlement par le boulevard de Marseille avec son étroitesse de 1 voie de part et d'autre. Désengorger le Boulevard VGE en lui créant une alternative permettant d’améliorer les conditions de circulations des usagers dans la partie sud-est de la ville d’Abidjan et particulièrement dans les communes de Marcory et Treichville.

L'aménagement du Boulevard de Marseille sur une longueur totale de 13 km est cette alternative pour un coût de plus de 50 Milliards FCFA TTC grâce à un cofinancement du Trésor public (18 612 millions FCFA), de la BOAD (27 000 millions FCFA) et de la BOAD-FER (5 000 millions FCFA)
 

Le projet de fera en 2 phases dont la première prend en compte l’élargissement de la section du boulevard, entre le pont Houphouët-Boigny et le carrefour de la Nouvelle Pergola, en passant par le CHU de Treichville (renforcer et élargir en 2x2 voies le tronçon sur une longueur de 5,1 km), le carrefour de la rue du Canal; puis, de l’aménagement et du renforcement à partir du carrefour de la Nouvelle Pergola jusqu’au boulevard Valery Giscard d’Estaing (VGE) et de l’élargissement des rues Thomas Edison en 2x2 voies sur 1,2 km et  Pierre & Marie Curie  en 2x2 voies sur 1,2 km.

La phase 2 quant à elle, consistera à construire une route neuve en bordure de la lagune Ebrié en 2x2 voies sur une longueur de 3,2 km de la nouvelle pergola au VGE.

Ces travaux de réhabilitation et d’élargissement du Boulevard de Marseille en 2x2 voies et de certaines de ses voies connexes ont été lancés officiellement vendredi 27 octobre 2017, par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly.

 

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB