La Nouvelle Route ivoirienne - Septembre 2019

VEILLONS TOUS SUR NOS ROUTES

 

 Les efforts de l’Etat pour doter le pays d’infrastructures routières sont bien évidents.

Les chantiers ne se comptent plus. Tant ils sont nombreux. Mais, le hic, c’est le comportement pas toujours adéquat des populations face aux ouvrages mis à leur disposition. L’incivisme qui se caractérise parfois par des actes de vandalisme devient de plus en plus un véritable problème pour l’entretien routier. Or ces routes, ces ouvrages d’art et ces voiries urbaines nécessitent, comme tout autre bien, respect.

Il faut donc éviter les agressions multiples qu’on leur fait subir.

L’Agence de gestion des routes (Ageroute) voudrait inviter les Ivoiriens à veiller sur l’intégrité des chaussées. Nous voudrions que l’année 2019, soit pour tous, un nouveau départ en ce qui concerne les rapports des uns et des autres avec les ouvrages routiers.

Les coups de pioches sur les chaussées bitumées, les agressions contre les talus, le vandalisme des panneaux de signalisation et des feux tricolores sont, entre autres, des actes qui devront être bannis.

Engagé pour le respect des infrastructures, chacun devra être le gendarme du voisin.

Veiller à la longévité des infrastructures routières en évitant de les agresser par des actes répréhensibles, devra être désormais l’une des préoccupations majeures des citoyens de notre pays.

Oui, la base de la longévité des infrastructures routières, nous en convenons, est évidemment la qualité de l’ouvrage mis à la disposition. A ce propos, l’Ageroute, plus que jamais, fera ce qu’elle a à faire en tant que maître d’ouvrage délégué des différents chantiers. Nous nous attèlerons à faire en sorte que les instructions du Ministre de l’Équipement et de l’Entretien Routier, Dr. Amédé Koffi KOUAKOU, concernant la qualité des travaux, se traduisent sur le terrain.

D’où notre appel aux différents acteurs engagés dans les différents chantiers, à faire preuve de rigueur dans l’exécution des tâches.


Dans la même catégorie

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

82000 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 82 000 Km de routes

2000 Milliards

Plus de 2 000 Milliards d'investissements

15 Millions

Plus de 15 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB