Les Raisons et L'opportunité d'une Création

A l'origine de la création de l'Agence de Gestion des Routes (AGEROUTE) et du Fonds d'Entretien Routier (FER), il y a plusieurs raisons dont la première est, sans aucun doute, la récession économique de la décennie 1980-1990. Née de la détérioration des termes de l'échange, cette crise a fortement perturbé l'économie ivoirienne, et particulièrement le secteur des infrastructures routières.Face à cette situation, la Côte d'Ivoire, s'est trouvée forcée de réduire progressivement et considérablement, les dotations budgétaires publiques consacrées à l'entretien de son réseau d'un linéaire de 82 000 kilomètres (75 500 km en terre et 6 500 km bitumés).Elle a, par voie de conséquence, assisté, impuissante à la dégradation de son important patrimoine routier.

Le Programme d'Investissement et d'Ajustement du Secteur des Transports de la Côte d'Ivoire (CI-PAST), initié en 1998, pour redonner fière allure au réseau routier, n'a malheureusement pas atteint tous ses objectifs, du fait notamment du manque de formation des Petites et Moyennes Entreprises (PME, le Fonds d'Entretien Routier destiné à garantir la disponibilité et la pérennité des ressources consacrées à l'entretien du réseau routier et l'Agence de Gestion des Routes, avec pour objectif d'assurer une gestion optimale du patrimoine routier ivoirien.

Assurant la maîtrise d'ouvrage déléguée exclusive auprès du Ministère des Infrastructures Economiques, et apportant son expertise aux collectivités décentralisées, l'AGEROUTE s'inscrit dans la nouvelle vision stratégique de développement et d'entretien du réseau routier qui allie la transparence et la rapidité des procédures de passation des marchés, l'efficacité et la rapidité des paiements des prestations. Agissant qu nom et pour le compte du maître d'ouvrage, l'AGEROUTE se pose désormais comme le seul et unique interlocuteur des maîtres d'oeuvre et des entreprises titulaires de marchés de travaux.

En définitive, la création de l'AGEROUTE et du FER est à saluer car elle vient renforcer la gouvernance du secteur routier de la Côte d'Ivoire.

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB