Signalisation routière

L'AGEROUTE se charge aussi de la gestion des feux tricolores

La régulation de la circulation routière serait un calvaire s'il n'existait pas de feux tricolores. Leur gestion compte au nombre des multiples missions de l'AGEROUTE qui veille à l’entretien, à la maintenance et à l’extension du réseau des feux tricolores sur le territoire ivoirien par le biais d'entreprises sélectionnés après appel d'offre.

Les premiers feux tricolores ont été installés en Côte d'Ivoire en 1962. Leur nombre à augmenté d'année en année. De 156 en 1988, ils sont passés à 220 en 1996 et à 247 en 1999. Le pays compte aujourd'hui plus de 278 carrefours équipés de feux tricolores.

L'AGEROUTE s'emploie, pour optimiser la gestion des feux tricolores, à l'élaboration de contrats pluriannuels de maintenance. Elle veille au renouvellement du matériel obsolète et à la réhabilitation des installations des carrefours sinistrés. Elle favorise aussi la compétitivité dans le secteur des feux par son ouverture à toutes les PME compétentes et régulièrement établies. L'AGEROUTE veille aussi à la protection des équipements par des dispositifs sur le terrain ainsi que par l’élaboration et l’adoption de textes de loi. Elle tient par ailleurs à une gestion plus performante des activités par une surveillance accrue des installations raccordées à un poste central muni d’un tableau synoptique. Il faut noter que, grâce à l'AGEROUTE, de plus en plus de carrefour sont désormais munis de feux dits intelligents.

Villes Nombres de carrefours Proportion
Abidjan 228 82%
Bouaké 15 5%
Daloa 19 7%
Korhogo 8 3%
Yamoussoukro 8 3%
TOTAL 278 100 %
Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB