Etendue du Réseau Routier Ivoirien

L'AGEROUTE gère près de 82 mille kilomètres

L'ampleur de la tâche de l'AGEROUTE se devine aisément lorsque l'on sait qu'elle a en charge la gestion des 81 996 kilomètres de réseau routier ivoirien représentant 50% du réseau de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

6 514 kilomètres de routes sont bitumées dont 136 km d'autoroute avant l'ouverture de la section Singrobo-Yamoussoukro; 4513 km de routes internationales et régionales (classe A); 1745 de routes départementales (classe B); 120 km de routes de Sous-préfectures et de villages (classe C).

A cela s'ajoutent 75 482 kilomètres de routes en terre réparties en 2 493 km de voies classe A; 6 526 km de voies classe B; 35 347 km de voies classe C; 31 117 km de voies classe D représentant des pistes rurales et agricoles.

Ce réseau comporte 4100 ouvrages dont 1 500 ouvrages définitifs (entièrement en béton); 600 ouvrages sémi-définitifs (appui en béton et surface en bois ou platelage) et 2 000 ouvrages provisoires (en bille de bois).

19 bacs dont 10 à traille et 09 automoteurs sont aussi répertoriés. D'un point de vue global, ce réseau a une densité de 25 km pour 100 km2 . 96 % des chefs lieux de Préfectures sont reliés au bitume à l'exception de Mankono et Toulepleu. Enfin, toutes les Sous-préfectures sont accessibles par la route.

Il est important de préciser d'une part que depuis la mise en service de l'axe Singrobo-Yamoussoukro le linéaire autoroutier a changé passant de 136 km à 230 km et que, d'autre part, la classification susmentionnée est celle de la loi No 83-788 du 2 août 1983. Une nouvelle classification est en préparation à savoir A (pour les autoroutes), N (pour les nationales), CU (pour la communauté UEMOA), D (pour les départementales et les districts), U (routes urbaines ou communales), P (routes à usage privé).

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB