• Accueil
  • Actualitรฉs
  • News
  • ๐—–๐—ข๐—ก๐—ฆ๐—ง๐—”๐—ง ๐——โ€™๐—›๐—œ๐—˜๐—ฅ ๐—”ฬ€ ๐—”๐—จ๐—๐—ข๐—จ๐—ฅ๐——โ€™๐—›๐—จ๐—œ : ๐—Ÿ๐—ฎ ๐—ฟ๐—ผ๐˜‚๐˜๐—ฒ ๐——๐—œ๐— ๐—•๐—ข๐—ž๐—ฅ๐—ข-๐—•๐—ข๐—–๐—”๐—ก๐——๐—”-๐—”๐—ก๐—”๐—ก๐——๐—” ๐—ฐ๐—ผ๐—ป๐—ป๐—ฎ๐—ถฬ‚๐˜ ๐—ฒ๐—ป๐—ณ๐—ถ๐—ป ๐˜€๐—ฎ ๐—ฝ๐—ฎ๐—ฟ๐˜ ๐—ฑ๐—ฒ ๐—ฟ๐—ฒ๐—ป๐—ณ๐—ผ๐—ฟ๐—ฐ๐—ฒ๐—บ๐—ฒ๐—ปt

๐—–๐—ข๐—ก๐—ฆ๐—ง๐—”๐—ง ๐——โ€™๐—›๐—œ๐—˜๐—ฅ ๐—”ฬ€ ๐—”๐—จ๐—๐—ข๐—จ๐—ฅ๐——โ€™๐—›๐—จ๐—œ : ๐—Ÿ๐—ฎ ๐—ฟ๐—ผ๐˜‚๐˜๐—ฒ ๐——๐—œ๐— ๐—•๐—ข๐—ž๐—ฅ๐—ข-๐—•๐—ข๐—–๐—”๐—ก๐——๐—”-๐—”๐—ก๐—”๐—ก๐——๐—” ๐—ฐ๐—ผ๐—ป๐—ป๐—ฎ๐—ถฬ‚๐˜ ๐—ฒ๐—ป๐—ณ๐—ถ๐—ป ๐˜€๐—ฎ ๐—ฝ๐—ฎ๐—ฟ๐˜ ๐—ฑ๐—ฒ ๐—ฟ๐—ฒ๐—ป๐—ณ๐—ผ๐—ฟ๐—ฐ๐—ฒ๐—บ๐—ฒ๐—ปt

Au lieu de 2h30mn en 2017, il faut juste 35mn aujourdโ€™hui pour rallier Dimbokro ร  Bocanda.

Au lieu de souffrances physiques lors du trajet, dues ร  lโ€™รฉtat calamiteux de la route en 2017, la mobilitรฉ est aujourdโ€™hui aisรฉe.
Hier lโ€™axe Dimbokro-Bocanda-Ananda รฉtait โ€˜โ€™Gnaguamiโ€™โ€™, aujourdโ€™hui cโ€™est โ€˜โ€™Zoโ€™โ€™.
La vision de modernisation des infrastructures routiรจres du Chef de lโ€™ร‰tat SEM Alassane OUATTARA, traduit par des investissements massifs depuis 2011, ร  ainsi permis aux rรฉgions du Nโ€™Zi et de l'Ifou de bรฉnรฉficier aujourdโ€™hui de plus de 98 Km de routes bitumรฉes qui les interconnectent.
Toutes ces nouvelles rรฉalisations routiรจres observables depuis 2011, sont la preuve palpable de lโ€™intรฉrรชt accordรฉ au confort des populations ivoiriennes.

๐—”๐—š๐—˜๐—ฅ๐—ข๐—จ๐—ง๐—˜โ€ฆ๐—Ÿ๐—ฒ ๐—ฑ๐—ฒฬ๐˜ƒ๐—ฒ๐—น๐—ผ๐—ฝ๐—ฝ๐—ฒ๐—บ๐—ฒ๐—ป๐˜ ๐—ฝ๐—ฎ๐—ฟ ๐—น๐—ฎ ๐—ฟ๐—ผ๐˜‚๐˜๐—ฒ, ๐—ป๐—ผ๐˜‚๐˜€ ๐˜† ๐—ฐ๐—ฟ๐—ผ๐˜†๐—ผ๐—ป๐˜€!

Lexique : ''Gnaguami'' (dรฉsordre en langage populaire ivoirien)/ ''Zo'' (Beautรฉ d'une chose, en langage populaire ivoirien).


Dans la mรชme catรฉgorie

Maรฎtre d'ouvrage
Maรฎtre d'ouvrage dรฉlรฉguรฉ

Sensibilisation

Le rรฉseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins ร  l'organisme. Son mauvais รฉtat freine le dรฉveloppement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE ร  entretenir, ร  sauvegarder et ร  dรฉvelopper ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

82000 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 82 000 Km de routes

2000 Milliards

Plus de 2 000 Milliards d'investissements

15 Millions

Plus de 15 Millions de bรฉnรฉficiaires directs

90 %

Le rรฉseau routier ivoirien reprรฉsente 90% des รฉchanges dans le domaine des transports

5 %

Le rรฉseau routier ivoirien contribue ร  hauteur de 5 % dans le PIB