Session Ordinaire du Conseil D’Administration de l’AGEROUTE

La troisième session ordinaire du Conseil d’Administration de l’AGEROUTE s’est tenue ce mardi 10 Août 2021. Elle fait suite à deux sessions extraordinaires dont la première, tenue au mois de juin 2021, a vu la nomination de Monsieur Fabrice COULIBALY, précédemment Directeur de Cabinet Adjoint au Ministère de l’Equipement et de l’Entretien Routier, au poste de Directeur Général par intérim de l’AGEROUTE

Monsieur COULIBALY Fabrice qui a été confirmée DIRECTEUR GENERAL à l’issue de la deuxième session extraordinaire du Conseil qui s’est tenue elle, le 6 aout 2021, veille de la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance.

      Cette session avait à son ordre du jour deux points essentiels. Il s’agit d’une part du rapport d’activité de l’AGEROUTE pour le compte du deuxième trimestre de l’année 2021 et d’autre part, l’état d’exécution budgétaire. Notons que c’est une obligation réglementaire pour la Direction Générale de présenter au Conseil d’Administration, mandant de l’Etat, le point sur la marche des activités de l’entreprise tant au niveau opérationnel que budgétaire.

     Cette troisième session ordinaire de l’exercice 2021 en cours, a enregistré la présence de cinq sur six membres que compte habituellement ce Conseil. Il a été présidé par le Colonel BAILLET Benoit Séverin, Président du Conseil d’Administration de l’AGEROUTE. 


Dans la même catégorie

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

82000 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 82 000 Km de routes

2000 Milliards

Plus de 2 000 Milliards d'investissements

15 Millions

Plus de 15 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB