PROLONGEMENT DU BOULEVARD LATRILLE

Le projet

La route reliant la Station Petro Ivoire d’Angré au Centre Hospitalier Universitaire est une route en terre et constitue le maillon manquant du Boulevard Latrille. Le développement de ces dernières années, a vu la réalisation dans cette zone, de plusieurs opérations immobilières et la construction du CHU d’Angré qui reste inaccessible par les populations situées dans la partie Nord-Ouest de Cocody et Sud-Est d’Abobo. Les conséquences engendrés sont nombreuses, notamment: les fortes pollutions de l’air liées au dégagement des gaz d’échappement, le ralentissement des activités économique dans la zone du projet, un impact négatif sur la valorisation de l’immobilier, des accidents répétés sur cette route, le cout d’exploitation des véhicules est élevé et un frein à la politique de désengorgement de la ville d’Abidjan. La réalisation de ce projet permettra de répondre aux problèmes énumérés en vue de faciliter aussi bien la mobilité que l'accès au CHU d'Angré. Ce projet fait partie de la Composante 1 du Projet de Transport Urbain d'Abidjan, à savoir la mise en place des infrastructures.

 

Objectifs du projet

  • Améliorer les conditions de vie des populations de la ville d’Abidjan ;
  • Améliorer l’accessibilité de l’hôpital d’Angré
  • Favoriser le développement économique de la zone du projet et l’extension de la commune ;
  • Diminuer la pollution atmosphérique liées aux émissions des gaz d’échappement ;
  • Réaliser le maillon manquant du Boulevard Latrille ;
  • Développer les infrastructures routières de la ville d’Abidjan ;
  • Rapprocher les populations des centres sanitaires.

 

Caractéristiques Technique/ 7,3 Km de route à aménager

 

Le projet de prolongement du boulevard Latrille concerne l’aménagement de 3 routes à savoir : le boulevard Latrille et les 2 avenues qui le raccordent.

Leurs aménagements sont caractérisés comme suivent :

  • le boulevard Latrille : Aménagement en 2X2 voies avec 1 TPC de 5 m et 2 trottoirs, entre le carrefour de la station Pétro Ivoire jusqu’au CHU d’Angré sur un linéaire de 5,6 km ;
  • L’Avenue 1 : Aménagement en 2X2 voies avec 1 TPC et 2 trottoirs, entre le boulevard Latrille et le carrefour Abobo Baoulé (Station Petro Ivoire) en passant par l’église Saint Ambroise, sur un linéaire de 1,5 km ;
  • L’Avenue 1 : Aménagement en 2X2 voies avec 1 TPC et 2 trottoirs, entre le feu du carrefour d’accès au pont Soroubat et la cité Gestoci et le boulevard latrille à quelques encablures du CHU d’Angré, sur un linéaire de 200 m.                                                                                                                                                                               La structure de chaussée comprend : 6 cm BBSG, 15 cm GNT 0/31.5, 20 cm de sable argileux ciment à 4 %, 30 cm couche de forme, sur PF 2

2 ouvrages hydrauliques sont prévus à savoir ; 1 dalot ( 4.00 X 2.00) et un canal (4.00 X 3.00)

 

Le financement

 

le Gouvernement ivoirien a sollicité et obtenu auprès de la Banque Africaine de Développement (BAD), le financement pour la mise en œuvre du prolongement du boulevard Latrille, à travers le Projet de Transport Urbain d’Abidjan (PTUA), à hauteur de 9,7 milliards de Francs CFA HT.

 

Le coût du projet du prolongement du boulevard Latrille est de 15,7 milliards de Francs CFA dont 6 milliards pour la part État de Côte d’Ivoire.

Le coût des travaux est chiffré à 13,7 milliards de Francs CFA TTC.


Dans la même catégorie

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

82000 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 82 000 Km de routes

2000 Milliards

Plus de 2 000 Milliards d'investissements

15 Millions

Plus de 15 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB